divers Entretien avec Firmin Le Bourhis

Entretien avec Firmin Le Bourhis

Si vous aimez les enquêtes de Mary Lester, les romans policiers de Firmin Le Bourhis devraient vous plaire… Il vient de publier aux éditions du Palémon sa 23e enquête intitulée Sans broderie ni dentelle, dont l’action se déroule en pays bigouden.

Pour vous permettre de découvrir ses ouvrages, il s’est prêté au jeu des questions-réponses…

 

FLB23Quand et comment êtes-vous venu à l’écriture ?

Quand ? J’ai publié mon premier livre en 2000…
Comment ? D’une façon particulière car il s’agit d’un livre sur la maladie d’Alzheimer, inspiré en grande partie d’un vécu et dont l’objectif est de venir en aide aux aidants. D’ailleurs, les droits d’auteur du livre sont reversés à l’action Alzheimer. Ce livre a été réactualisé depuis et réédité en 2008.

Pourquoi ensuite une série policière aux personnages récurrents ?

D’une part pour prolonger cette action qui me tient particulièrement à cœur, car tous les droits de ces nouveaux livres publiés continuent à être versés à cette action…
D’autre part, l’écriture était un réel plaisir pour moi et un moyen d’épanouissement formidable pour occuper ma retraite par la richesse des rencontres qu’elle offre et le bonheur qu’elle me procure.

Pouvez-vous nous dévoiler comment vous écrivez chaque roman policier ?

Chacun de mes ouvrages est basé sur un fait divers bien réel dont je me procure les articles publiés par la presse qui est aujourd’hui entièrement numérisée, ce qui nous simplifie bien les choses. Ces documents ou reportages publiés me permettent d’établir le plan, le contexte de l’affaire, la personnalité des protagonistes, du meurtrier en particulier, etc. J’ai des amis officiers de police judiciaire qui me conseillent et m’aident bien souvent notamment pour certaines procédures, car je ne trouve pas tout dans les articles. De même il m’arrive de me faire aider par certaines personnes en amont ou en aval d’une enquête, comme un médecin légiste par exemple…

Ceci vaut pour le plan, mais pour les lieux, comment faites-vous ?

En fait, je transfère l’affaire retenue dans d’autres endroits, généralement en Bretagne, afin de m’écarter des lieux d’origine et des personnes concernées. Que je connaisse déjà les coins retenus ou non, je me rends toujours sur place afin de m’y imprégner le plus fortement possible… Ils sont ainsi toujours bien réels et conformes, ce qui est primordial pour la crédibilité de l’enquête.

Quels sont vos personnages récurrents ?

Ce sont deux officiers de police judiciaire, l’un le capitaine François Le Duigou et l’autre le lieutenant Philippe Bozzi. Le premier travaille disons plus au flair, il est de la vieille école et proche de la retrait. L’autre est un jeune lieutenant qui sort de l’école des officiers de police. Ils sont très complémentaires. Pour ne rien vous cacher je me suis inspiré de membres de ma famille, car Philippe Bozzi est le véritable nom de mon gendre, mais il n’est pas dans la police !

Votre cheminement est intéressant, vous en parlez parfois ?

Oui, très souvent même, car j’anime des conférences sur l’écriture du roman policier. Leur thème est « De la première idée de l’auteur… au livre dans le rayon du libraire ». Je suis très sollicité par des médiathèques, associations culturelles diverses (AVF, UTL, Associations de retraités…), clubs service (Lions, Rotary, Kiwanis, Table Ronde, Club 41…), clubs de lectures, lycées…
Mon site permet de suivre mon actualité et mon agenda, et liste toutes mes dates de signatures : salons du livre, dédicaces, conférences : www.firminlebourhis.fr (NDLR : vous y découvrirez également les nombreuses autres activités – bénévoles – de Firmin Le Bourhis)

FLB01 
Combien d’ouvrages avez-vous écrit dans cette série policière ?

Sans broderie ni dentelle est le 23e de ma série et l’enquête se déroule dans le pays bigouden.
Progressivement, mes ouvrages sont aussi réédités. Par exemple, le n°1 de cette série intitulé La neige venait de l’Ouest, paru initialement en 2002 et épuisé depuis 2003, est à nouveau disponible, dans une version revue et corrigée. L’action se déroule à Concarneau.

Et ensuite ?

En avril 2014 devrait sortir le n° 24 intitulé « Faites vos jeux ! ». Il se déroulera à La Baule, Pornichet et Le Pouliguen.
À cela s’ajoute en parallèle la réédition progressive de tous les ouvrages de cette série.

Des projets ?

Oui bien sûr ! En dehors de cette série actuelle que j’entends poursuivre au rythme de deux nouveautés par an, je travaille ardemment sur d’autres ouvrages. Car outre le plaisir que cela m’apporte, ceci permet toujours – et c’est très important pour moi – d’alimenter l’action Alzheimer et depuis peu une autre action pour la lutte contre la sclérose en plaques et autres maladies auto-immunes. Ceux deux sujets me touchent particulièrement pour des raisons familiales et personnelles…

portrait-FirminLeBourhis-web

Un grand merci à Firmin Le Bourhis pour cet entretien…

Nous vous invitons vivement à visiter son site et si vous souhaitez en savoir davantage sur ses livres, son écriture, ses dates, etc., n’hésitez pas à le contacter : firminlebourhis@orange.fr !

Nous attendons également vos commentaires ci-dessous ! Connaissez-vous déjà les ouvrages de Firmin Le Bourhis, quels titres avez-vous préférés, l’avez-vous déjà rencontré lors d’une signature ?…

À vos claviers, c’est à vous !

 

8 Comments

8 commentaires pour Entretien avec Firmin Le Bourhis

  1. DERRIEN FRANCOISE says:

    Je connais tres bien vos romans… je viens de commander le dernier, comme cela je les aurais tous

  2. veto says:

    c’est toujours avec autant de plaisir,que je rencontre monsieur LE BOURHIS, lors de séances de
    dédicaces c’est un monsieur qui sait
    prendre le temps d’écouter ses lecteurs,je suis en ce moment en pleine lecture de cette nouvelle enquète.,sans broderi ni dentelle
    j’ai une attache particulière avec tous ces romans,du faite que les intrigues se déroulent dans notre
    chère BRETAGNE,à bientôt monsieur LE BOURHIS et merci

    • delphine says:

      Merci à vous pour ce sympathique commentaire que nous ne manquerons pas de transmettre à Firmin Le Bourhis… Il fait effectivement partie des auteurs qui prêtent une réelle attention à leurs lecteurs, ce qui est très appréciable.
      Sa prochaine enquête paraîtra dans quelques jours, le vendredi 11 avril. Vous pourrez la retrouver en librairie et sur notre boutique http://www.palemon.fr !

  3. JAOUENNET Philippe says:

    Je viens de vous découvrir, par pur hasard, à la FNAC et j’ai acheté la réedition du roman  » Drôle de chantier « .
    Quels titres me conseillerez-vous pour continuer avec le duo  » Le Duigou et Bozzi  » ?
    Merci par avance pour votre réponse.

    • delphine says:

      Bonjour, nous sommes ravis de constater que les écrits de Firmin Le Bourhis vous ont plu ! Le plus simple sera peut-être de prendre la série à son début. Tous les titres n’ont pas encore été réédités mais nous nous y employons… Retrouvez ces ouvrages sur notre boutique. Bonne lecture !

  4. Parisot Renée says:

    Très contente de savoir que Mr Le Bourhis écrit toujours, en effet chez son éditeur précédant je ne voyais plus de livre à son nom.
    Poussée par la curiosité et devant me rendre en vacances en Loire Atlantique pour septembre (j’habite en Franche-Comté), je regardais la liste des livres écrit par Mr Bourhis (12 livres en ma possession dont certains dédicacés durant salon du livre à Paris)
    A bientôt sur votre site. J’ai vu qu’il était possible de commander et d’avoir dédicace et marque pages
    Bonne continuation Bien cordialement Renée.

    • delphine says:

      Bonjour à vous, Firmin Le Bourhis écrit toujours en effet, au rythme de deux enquêtes par an, pour le plus grand plaisir de ses fidèles lecteurs (qui sont de plus en plus nombreux). La 25e paraîtra au mois d’octobre. Nous rééditons progressivement tous ses titres (10 titres parus à ce jour, 8 sortiront sur octobre et novembre), que vous pourrez retrouver sur notre boutique. A très bientôt !

  5. c’est avec plaisir que je lis tous les romans de Mr Lebourhis – j’ai totalement apprécié le dernier que je viens de terminer « inataquables »
    l’intrigue policière est comme à l’habitude prenante – mais les commentaires concernant les modifications de notre pays ainsi que les lobbys des labos et de la médecine est bien dessinée – il a dit par écrit tout ce que tout le monde pense tout bas mais n’ose pas formuler – BRAVO MR LEBOURHIS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>