vos avantages

Un lot de marque-pages

offert dans chaque colis

Votre commande expédiée sous 48h

à réception de votre règlement; compter de 2 à 5 jours supplémentaires en cas de demande de dédicace

Témoignages

Envoyez-nous votre avis sur une commande ou sur nos produits et services.
Votre commentaire a été envoyé avec succès notre équipe. Merci pour votre avis!
Ajouter un témoignage
Nom: *
Courriel:*
Message:*
  Ajouter un témoignage
  • Témoignages ( 219 )

Les romans policiers et Jean Failler Plusieurs sont les motifs qui nous font aimer les romans policiers: 1) L’histoire; 2) Les lieux; 3) Les personnes; 4) Le langage et la façon de raconter. -Les lieux, connus ou pas, ils doivent nous faire voyager dans l’espace, dans le temps, dans notre mémoire. -Les gens doivent être habillés de vie réelle. - Le langage et la façon de raconter doit plonger le lecteur dedans. -L’histoire doit raconter « l’extraordinaire » qu’on peut en partie vivre dans le monde ordinaire. Chaque écrivain développe différemment tout cela. Et Jean Failler ? Et bien, Jean Failler sait doser, ajouter et rajouter ce qu’il faut et quand il faut : en grand Chef et grand Conteur, avec une pincée de temps à autre de…magie. En effet c’est sa voix que j’entends au bistrot, au marché, au village. Ma fille en lisant un des ses romans est tombée dans la « marmite » : c’est comme Mamie et Pépé, qui étaient de Quimper, dit elle . Du coup elle a pris la moitié de ma série de Mary Lester, et elle prendra l’autre moitié… la prochaine fois. Mais moi, pourquoi j’aime les romans de Jean Failler ? Je connais et j’aime les lieux : Concarneau, Douarnenez, Beg meil, L’Île-Tudy, Quimper, l’Odet, L’épée, …, le Finistère, la Bretagne. Les gens : qui n’a jamais connu une Amandine, une infirmière plaisantine et sérieuse, un Passepoil timide et compétant, sans parler des ceux qui sont aux premiers rangs . Non, ce ne sont ni les victimes ni leurs bourreaux qui nous intéressent mais « les extraordinaires gens ordinaires ». Enfin l’histoire, c’est la vie : les bons, les méchants, et au milieu la lutte entre le bien et le mal, lutte qui pourrait nous arriver dans notre quotidien, racontée et peinte d’une façon reposante, sans violence qui, quand il y en a, est seulement de circonstance. Et en plus…, en plus : quand le Bien à travers l’humain ne réussit pas à gagner il arrive la pincée de magie. Oui, on aime le magique, même si on n’y croit pas il nous apaise. Le chat, le sorcier australien, ou tout autre intervention fantastique trouvée par l’auteur nous aide à dépasser notre journée, surtout « quand elle est trop réelle ». Car quand on ne supporte pas de vivre le réel, on finit par vivre le rêve. Voilà. Des contes pour adultes. Merci, monsieur Jean Failler. Lecteur Totor.

Publié par Totor

07-07-2021

bonjour ,je viens de terminer le dernier Mary Lester et je me suis régalée il est drôle frais et bien mené moi qui n ai pu venir en bretagne depuis 2 ans (covid oblige) j ai presque senti les embruns sur mon visage un grand merci et vivement le prochain Bonne journée et à bientôt Christiane

Publié par Wagner Christiane

25-04-2021

Merci à Monsieur Jean Failler pour sa gentille carte que j'ai reçue en même temps que la dernière aventure de Mary Lester (dont j'ai toute la collection), je suis en train de le lire et j'ai été abasourdie de voir que Mary était en train de lire "les aventures du Juge Ti" de Van Gulik et dont je suis une grande fan puisque j'ai aussi toute la collection !!! Et merci aussi aux Editions Palémon qui m'ont fait découvrir Le personnage de "Fanch" et tout dernièrement les romans de Valérie Valeix, bravo et encore merci pour tout cela, et de permettre de nous évader, surtout en Bretagne, cela fait du bien. Et mille mercis à Monsieur Failler

Publié par Florence Lebel

20-04-2021

Bonjour, Je garderai un très bon souvenir du premier confinement qui m'a permis de relire toutes les aventures de Marie Lester. Aujourd'hui, j'achève la lecture du numéro 58, le dernier et comme d'habitude, je n'ai qu'une envie, celle d'aller mettre mes pas dans ceux de Marie Lester, à Belle île en mer et oui j'avoue que vraiment ma préférence va aux aventures en un seul tome plutôt qu'en deux. Merci pour ce doux moment de lecture à la maison.

Publié par Dominique DAVID

20-04-2021

La dernière enquête de Mary Lester se déguste comme les précédentes. C'est un régal et les personnages sont tellement "vivants" qu'on a envie de les rencontrer. Formidable, Monsieur FAILLER, merci infiniment pour ce nouveau roman. Prenez soin de vous, vous êtes précieux.

Publié par LEROY

17-04-2021

Bonjour, j'ai découvert les enquêtes de Mary Lester il y a maintenance 2 ans grâce à ma belle soeur et depuis j'ai acheté toute la collection. Il ne me reste plus que 3 romans à lire que je garde précieusement pour passer de bons moments pendant les vacances. A mon tour, je fais découvrir les romans de Jean Failer.

Publié par MAZINGUE Véronique

05-04-2021

Grand lecteur de roman policier historique , j'ai découvert avec beaucoup de plaisir François Lange ... et la Bretagne

Publié par ORILLAC

27-03-2021

J'ai découvert Françoise Le Mer cet été. Elle m'a redonné le goût de la lecture. je me suis procuré la totalité des ses Ouvrages. Je viens de terminer son dernier livre. J'adore cette auteure, son style très bien construit et la pertinence de ses sujets.merci, merci.

Publié par NANAIX

19-11-2020

François Lange est un maître du polar historique. Ainsi, dans Le Rituel des Mont d’Arrée, le héros, le lieutenant Fañch Le Roy, au service de l’empereur Napoléon III, enquête sur un mystérieux crime de druide, arpentant des chemins sombres entre Brasparts et Huelgoat, empruntant tour à tour diligence, char à bancs et chevaux. Chez François Lange, il y a le souci du détail : paysages, armes, chevaux, auberges, gastronomie sont décrits toujours avec minutie, autant de qualités descriptives qui crédibilisent l’intrigue. Une enquête minutieuse, des situations dangereuses, des personnages attachants, aubergistes, gendarmes, médecin de campagne, des phénomènes surnaturels aussi avec l’Ankou qui rode dans les garennes et des druides, notables et hobereaux nostalgiques, qui hantent de vieux manoirs. Une ambiance gothique pour un polar rigoureux.

Publié par Arz claude

01-11-2020

Jubilatoire! Le mouchard sur le toit, un vrai moment de détente par ces temps difficiles. de plus, les droits d'auteur(s) sont reversés a l'association de la recherche médicale brestoise <>. Merci aux auteurs. Alors dépêchez vous de vous procurer ce livre car en plus du texte, il y a les dessins, pas tristes eux non plus (et en couleur). Un espoir, puisque nous sommes reconfinés, j'attends le tome 2.....

Publié par BLAS MICHEL

29-10-2020